Vérification des exemplaires disponibles ...

Vide et plein : le langage pictural chinois

Cheng, François (1929-....). Auteur

Edité par Seuil - 1979

L'objet que se donne la peinture chinoise est de créer un microcosme, "plus vrai que la Nature elle-même" (Tsung Ping): ceci ne s'obtient qu'en restituant les souffles vitaux qui animent l'Univers; aussi le peintre cherche-t-il à capter les lignes internes des choses, et à fixer les relations qu'elles entretiennent entre elles: d'où l'importance du trait.

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Souffle-esprit : textes théoriques chinois sur l'art pictural | Cheng, François (1929-....)

Souffle-esprit : textes théoriques chinois su...

Cheng, François | Livre | Seuil | 1989

Le dit de Tianyi | Cheng, François (1929-....)

Le dit de Tianyi

Cheng, François | Livre | Albin Michel | 1998

Les confessions du peintre chinois i Tianyi constituent une traversee d'une demi-siècle de l'histoire de la Chine contemporaine. Il raconte ses voyages en Europe, le regime de Mao, les camps, le triangle amoureux qu'il formait ave...

L'espace du rêve : mille ans de peinture chinoise | Cheng, François (1929-....)

L'espace du rêve : mille ans de peinture chin...

Cheng, François | Livre | Phébus | 1983

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs