Nouveauté
Vérification des exemplaires disponibles ...

Là où chantent les écrevisses

Owens, Delia. Auteur

Amfreville, Marc (1957-....). Traducteur

1969. Chase Andrews, quaterback d'une ville voisine de Barkley Cove, est retrouvé mort. On accuse aussitôt Kya Clark, surnommée la fille des marais, car elle y vit seule depuis ses 10 ans. Premier roman. Electre 2020

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Là où chantent les écrevisses. 1 : roman | Owens, Delia. Auteur

Là où chantent les écrevisses. 1 : roman

Owens, Delia | Livre gros caractères

En 1969, Chase Andrews, quaterback d'une ville voisine de Barkley Cove, est retrouvé mort. On accuse aussitôt Kya Clark, surnommée la fille des marais, car elle y vit seule depuis ses 10 ans. Premier roman. Electre 2020

Là où chantent les écrevisses. 2 : roman | Owens, Delia. Auteur

Là où chantent les écrevisses. 2 : roman

Owens, Delia | Livre gros caractères

En 1969, Chase Andrews, quaterback d'une ville voisine de Barkley Cove, est retrouvé mort. On accuse aussitôt Kya Clark, surnommée la fille des marais, car elle y vit seule depuis ses 10 ans. Premier roman. Electre 2020

Where the crawdads sing | Owens, Delia. Auteur

Where the crawdads sing

Owens, Delia | Livre | Corsair | 2019

For years, rumors of the “Marsh Girl” have haunted Barkley Cove, a quiet town on the North Carolina coast. So in late 1969, when handsome Chase Andrews is found dead, the locals immediately suspect Kya Clark, the so-called Marsh G...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Succombez, vous aussi, aux charmes de Kya, la Fille des marais ! 5/5

    Kya a été abandonnée de tous et a appris à vivre seule dans les marais. Dans son roman, Delia Owens la suit tout au long de sa vie et on s'émerveille avec elle des beautés insoupçonnées des marais. Un roman très touchant sur la lâcheté, les préjugés et l'amour qu'on ne lâche plus une fois commencé. Une héroïne qu'on aura du mal à oublier...

    par Mélanie MOTTE Le 10 juillet 2020 à 11:49