Nouveauté
Vérification des exemplaires disponibles ...

Billy Wilder et moi : roman

Coe, Jonathan (1961-....). Auteur

Capelle, Marguerite. Traducteur

Edité par Gallimard - 2021

Dans les années 1970, Calista quitte la Grèce pour voyager et découvrir le monde. Elle traverse les Etats-Unis et arrive à Los Angeles où elle rencontre le célèbre réalisateur Billy Wilder. Lorsque celui-ci part sur une île grecque pour le tournage de Fedora, Calista devient son interprète. Elle découvre les coulisses du cinéma tandis que le metteur en scène vieillissant lui confie ses souvenirs. Electre 2021

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Billy Wilder et moi | Coe, Jonathan. Auteur

Billy Wilder et moi

Coe, Jonathan | Livre numérique | Editions Gallimard | 2021

Dans la chaleur exaltante de l’été 1977, la jeune Calista quitte sa Grèce natale pour découvrir le monde. Sac au dos, elle traverse les États-Unis et se retrouve à Los Angeles, où elle fait une rencontre qui bouleversera sa vie&nb...

James Stewart : une biographie de l'Amérique. précédé de Entretien avec l'auteur | Coe, Jonathan (1961-....)

James Stewart : une biographie de l'Amérique....

Coe, Jonathan | Livre | Cahiers du cinéma | 2004

Le romancier anglais, J. Coe, retrace la carrière de l'acteur J. Stewart (1908-1997), qui incarne à travers ses différents rôles, l'archétype de l'Américain.

The terrible privacy of Maxwell Sim | Coe, Jonathan (1961-....)

The terrible privacy of Maxwell Sim

Coe, Jonathan | Livre | Viking | 2010

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un nouveau Jonathan Coe : qui change et enchante ! 5/5

    C’est à travers le personnage fictif de Calista, londonienne d’origine grecque, que Jonathan Coe fait revivre le célèbre réalisateur Billy Wilder, décédé en 2002. Par le plus grand des hasards, la narratrice rencontre ce dernier lors d’un voyage aux Etats-Unis qu’elle effectue en 1976, alors qu’elle est adolescente. Un dîner mémorable, des liens vite créés, et la voilà à l’été 1977 embauchée comme assistante et traductrice sur le tournage de l’avant-dernier film de Billy Wilder, « Fedora ». De la Grèce à l’Allemagne en passant par les USA et la France, l’auteur nous convie à un voyage qui se veut à la fois portrait bouleversant d’un homme à l’orée de sa vie et bel hommage au cinéma hollywoodien des années 70. Références cinématographiques, anecdotes humoristiques, une plume accessible, pleine d’esprit, et des échanges inoubliables (notamment lors des repas). Un roman sur le temps qui passe, l’amitié, et nul besoin d’être cinéphile pour que le charme opère.

    par Morgane-BAT Le 20 avril 2021 à 17:10