Vérification des exemplaires disponibles ...

Alcoolique

Ames, Jonathan (1964-). Auteur | Haspiel, Dean. Illustrateur

Soubiran, Fanny. Traducteur

Edité par Monsieur Toussaint Louverture - 2015

Lorsqu'il réalise qu'il a sans doute un problème avec l'alcool, Jonathan A., le narrateur de ce roman graphique, revient sur sa vie et sur les origines de sa dépendance à la bière.

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

L'homme de compagnie | Ames, Jonathan (1964-). Auteur

L'homme de compagnie

Ames, Jonathan | Livre | Christian Bourgois Editeur | 2001

Le récit d'une amitié cocasse et troublante entre deux hommes séparés par plus de quarante ans de différence d'âge, mais que rapprochent une mentalité victorienne, l'insolence, un humour caustique, le goût de l'excentricité et du ...

Beyrouth, juillet-août 2006 | Kerbaj, Mazen (1975-....). Auteur

Beyrouth, juillet-août 2006

Kerbaj, Mazen | Livre | L'Association | 2007

Entre le 14 juillet et le 15 août 2006, l'auteur a publié quotidiennement sur Internet des dessins sur la guerre, livrant un témoignage direct sur des événements historiques. Ce livre reprend l'intégralité de ses dessins et textes...

Little star | Watson, Andi (1969-....). Auteur

Little star

Watson, Andi | Livre | Ed. çà et là | 2006

Simon Adams est un père jeune et moderne qui donnerait tout pour sa fille. Il a déjà sacrifié sa carrière de graphiste et, malgré les meilleurs intentions, il se retrouve parfois perdu et désorienté par les conflits entre ses prop...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un sujet délicat traité avec brio 5/5

    Les récits autobiographiques sont souvent risqués. En effet, parfois, à vouloir tout raconter on passe à côté du sujet, ou quelquefois, à développer précisément ce thème on en oublie tout le reste… C’est un équilibre difficile à respecter surtout lorsque le sujet est délicat comme peut l’être l’alcoolisme. Mais ici, Jonathan Ames réussit cet exercice avec brio. Effectivement, il passe en revue tous les moments qui ont fait sa vie, sans retenue, sans sélection et toujours avec la même sincérité, en mettant au même niveau le rire, le dégoût, le doute et la tristesse. Ses questionnements sont souvent ceux des personnes de son âge mais chez lui ils sont naturellement imbibés par cette dépendance et par les ravages physiques et sociaux qu’elle provoque. Cela donne à la fois un livre abrupt et fin, sensible et sans concession, un peu comme si Charles Bukowski s’était mis à la bande dessinée.

    par Bib_La_Guérinière Le 27 janvier 2016 à 12:08